Tables rondes sur la place du sport dans les politiques de santé publique en Guyane

Le 27 mars 2015, l’Assemblée Nationale a reconnu que l’activité physique adaptée jouait un rôle à part entière dans le traitement des patients et recommande dorénavant le sport thérapeutique comme moyen non médicamenteux.

Implanté en Guyane depuis juin 2005, le comité régional Sports pour Tous est aujourd’hui un acteur incontournable du sport de loisirs pour ses valeurs éducatives, sociales, de protection de la santé et de développement durable. La recherche du bien-être pour tous est l’objectif primordial du comité et ses 24 clubs affiliés, présents jusqu’à Saint Laurent du Maroni et Saint-Georges de l’Oyapock.

Le 27 mars 2015, l’Assemblée Nationale a reconnu que l’activité physique adaptée jouait un rôle à part entière dans le traitement des patients et recommande dorénavant le sport thérapeutique comme moyen non médicamenteux. Les résultats obtenus, établis par des études scientifiques sont éloquents. Dans le cadre du traitement du cancer du sein par exemple, ces activités permettent de contrebalancer la fatigue, d’améliorer la résistance à la maladie et accroître de plus de 50 % l’espérance de survie.

Dans cette optique, le comité Sports pour Tous  de Guyane a voulu  impulser une dynamique de mutualisation des partenariats pour obtenir une participation active, plurielle et complémentaire des différents acteurs afin de développer ses programmes Sport/Santé sur l’ensemble du territoire.

Prog SPT

Novateurs, ces programmes sont conçus pour rendre accessible la pratique aux personnes sédentaires ou atteintes d’une maladie chronique, promouvoir la préservation du capital santé et du bien-être (animateurs formés, activités adaptées, accompagnement, conseils personnalisés etc.) et servir de passerelles pour mieux accompagner vers une pratique pérenne.

Une 1ère table ronde s’est tenue le 2 juin 2015 sur la place du sport dans les politiques de santé publique. Son objectif était de mieux connaître les orientations et  les possibilités de soutien des différentes structures représentées. La 2nde table ronde, le 19 juin, visait quant à elle la concrétisation des possibilités de partenariats.

Ces rencontres ont confirmé la nécessité de mutualiser les différents moyens et projets communs sur du long terme. Le comité régional SPT pourrait  devenir la structure pilote référente de cette mutualisation, pour tenter de pallier au mieux aux nombreuses carences constatées dans le département :

  • Offre de formation insuffisante (face aux différents publics en difficultés),
  • Difficultés d’accès aux APS (Activités Physiques et Sportives) dans les communes isolées,
  • Absence d’implication des réseaux Mutuelles Santé privées
  • Carences en communication impactant l’accessibilité et la pratique des APS,
  • Partenariats d’objectifs à pérenniser.

Grâce à la réelle sensibilisation et l’implication des partenaires présents, des conventions de  collaboration pluriannuelles sont déjà en cours de rédaction, d’autres en pour-parler.

Ont participé à ces rencontres :

  • la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse et Sport et de la Cohésion Sociale), le service social de la CGSS de Guyane (Caisse Générale de Sécurité Sociale),
  • le DSRU Cayenne (Développement Social et Rénovation Urbaine, Service santé), GPS (Guyane Promo Santé),
  • l’URPS IDE (Union Régionale des Professionnels de Santé)
  • le Conseil Général (service des Sports et service gérontologie).
  • la délégation de la Fédération Française Sports pour Tous (le président, la vice- présidente et le Directeur Technique National),
  • la MFG (Mutualité Française Guyane),
  • le service des Sport de la ville de Cayenne,
  • le CCAS de Rémire Montjoly (Centre Communal d’Action Sociale)

Pour plus d’informations :

Comité Régional Sports pour Tous de Guyane
Tel : 0694 42 42 23
http:///guyane-sportspourtous.org