25 novembre : journée internationale contre la violence faite aux femmes

Jusqu’à 70% des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.

violence femmeNous connaissons bien la Journée Internationale des droits de la Femme, le 8 mars, et moins celle pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Depuis 1981, celle-ci est célébrée le 25 novembre, avec le soutien de l’ONU.

14 ans après la proclamation de cette journée spéciale, le phénomène des violences faites aux femmes ne cesse de s’aggraver.

On estime que, dans le monde entier, une femme sur cinq sera victime de viol ou de tentative de viol au cours de sa vie.

  • Jusqu’à 70% des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.
  • Entre 500 000 et 2 millions de personnes font l’objet de traite tous les ans à des fins de prostitution, de travail forcé, d’esclavage ou de servitude, selon les estimations. Les femmes et les filles représentent près de 80 pour cent des victimes découvertes.
  • On estime que plus de 130 millions de filles et de femmes actuellement en vie ont subi des mutilations génitales féminines, principalement en Afrique et dans certains pays du Moyen-Orient.

Cette journée est l’occasion, à travers de nombreuses manifestations, de rappeler à chacun l’ampleur du problème et d’inciter la parole à se libérer.

En Guyane, l’association L’Arbre Fromager, se mobilise pour cette cause et vous donne rendez-vous le 25 novembre. Pour en savoir plus, cliquez ici.