31ème journée mondiale du refus de la misère

affiche-17-octobre-2018

Un mois après la présentation par le Président de la République de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, de nombreux pays s’apprêtent à célébrer la Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre.

Reconnue par l’ONU en 1992, cette journée mondiale est commémorée dans le monde entier par un nombre croissant de personnes et d’organisations publiques et de la société civile. Cette journée mondiale pousse chacun à prendre conscience de la violence, de la misère et du courage de ceux qui lui résistent jour après jour.

Ce jour-là, dans des écoles, sur des places publiques, dans des mairies ou des centres culturels, à l’ONU ou au cœur d’un village, des citoyens se rassemblent autour de la parole et de l’expérience des très pauvres, pour dire « non » à la fatalité de la misère et vivre des moments de rencontre, échanger et réfléchir autour de la parole des très pauvres. Ces rencontres renforcent l’engagement de chacun et interpellent nos sociétés sur la place faite à chacun.

Cette année, le thème de la Journée mondiale du refus de la misère marque le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Il s’agit de rappeler que la grande pauvreté est une violation des droits humains et que ceux-ci ne peuvent être effectifs sans la mobilisation de tous.

En savoir plus sur le site refuserlamisere.org

En Guyane

Les collectivités territoriales de Guyane et le monde associatif se mobilisent à l’occasion de cette journée.

La Direction de l’Action Sociale de Proximité de la CTG organise une conférence-débat le mercredi 19 octobre à l’auditorium de la mairie de Remire-Montjoly. ATTENTION EVENEMENT REPORTE EN JANVIER 2019

Le CCAS de St Laurent du Maroni, les Régies de quartier de Cayenne et Remire-Montjoly, Médecins du monde, l’association TANGRAM et d’autres ouvriront des espaces de dialogue où chacun pourra apporter sa contribution sur des « Arbres aux droits » (programme à venir).