Campagne sur la réduction des risques

Campagne interassociative 2014 de lutte contre les stéréotypes sur la RdR, lancée à l'occasion des 5èmes Rencontres nationales de la RdR.

seringuesLa RdR ou RÉDUCTION DES RISQUES.

En bref, ces trois lettres sauvent des vies. Dès que l’on évoque le sujet des drogues, les préjugés sont légion et les représentations nombreuses. Même si la politique de RdR a prouvé son efficacité, elle reste aujourd’hui encore incomprise voire largement attaquée.

La campagne est portée par le Crips Ile-de-France, Asud, l’AFR, Gaïa, Safe et Aides.

Avec l’aide de Mémé, une grand-mère qui détricote les idées reçues véhiculées par son entourage, la campagne a pour objectif de vulgariser la RdR en expliquant en quoi cela consiste et quels en sont les bénéfices tant pour les personnes qui consomment des drogues que pour la population générale.

Pour en savoir plus, cliquez ici !

Téléchargez la brochure ici.

Visionnez les clips de la campagne :

La RdR, ça inciterait pas à se droguer?

J’ai l’impression que la RdR est une politique laxiste, coûteuse et qui légitime les drogues

Tu ne penses pas que la RdR installe les usagers dans la dépendance et l’assistanat?

J’ai peur que la RdR mette en danger la sécurité d’un quartier.