Cri d’alerte de la CRSA sur la situation des établissements hospitaliers en Guyane

caroussel_crsaLa Conférence Régionale de Santé et de l’Autonomie de la Guyane réunie le 28 juin 2016 a examiné la situation du centre hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne.

Elle a examiné tous les aspects de cette situation qui concerne, au delà du CHAR, les autres établissements hospitaliers de la Guyane, notamment le centre hospitalier de l’ouest guyanais (CHOG) et le centre médico chirurgical de Kourou (CMCK).

Elle fait un certain nombre de constats et de difficultés auxquels la population Guyanaise est confrontée ; qui relèvent de l’inégalité d’accès aux soins, de la qualité des soins, de la dignité de l’accueil, et de la souffrance des personnels.

Elle en conclut à une véritable mise en danger de cette population.

Concernant plus particulièrement le CHAR, la CRSA porte son soutien plein et entier à M. Pierre LESTEVEN, administrateur provisoire en charge des fonctions de directeur de l’établissement. Elle lui accorde toute sa confiance.
Elle demande à tous les usagers du système de santé en Guyane d’être attentifs à cette situation et à soutenir toute initiative qui viserait à l’amélioration de cette situation inacceptable.

Elle demande à Mme la Ministre de la Santé et, au delà au Président de la République de prendre conscience de cette situation indigne pour la République ; et qui met les usagers et les acteurs du système de santé en grande situation de vulnérabilité. Les moyens financiers doivent être affectés pour sortir de cette impasse, très rapidement, et assurée au long terme une offre de soins digne, complète, adaptée et de qualité.

Elle demande aux parlementaires de Guyane, ainsi qu’au président de la Collectivité de Guyane de continuer à peser de tout leur poids pour que les moyens nécessaires à l’émergence de solutions pérennes soient rapidement octroyés.

Enfin, elle assure tous les acteurs, notamment les usagers du système de santé de tout son soutien.

Le Président de la CRSA de Guyane,
Yves BHAGOOA

[Source : Motion CRSA_4-07-2016]