« Du jardin à l’assiette », un pur projet du terroir Guyanais

En Guyane, la prévalence de certaines affections (diabète, surpoids et obésité) pointe l’importance d’agir sur la question, qui plus est à l’heure où l’implantation d’une nouvelle chaîne de restauration rapide sur le territoire est encore célébrée comme un événement médiatique et politique !

Alors plutôt que de tenter d’interdire aux enfants de consommer de la malbouffe, ne vaut-il pas mieux leur donner l’envie de découvrir un patrimoine alimentaire et culinaire de qualité ? Ainsi pourront-ils progressivement modifier leurs comportements en faisant des choix éclairés…
Mais pour cela, les enfants doivent, dès leur plus jeune âge, apprendre à déguster et à goûter les aliments, découvrir comment poussent ces plantes qui les nourrissent, savoir d’où vient la nourriture qu’ils mangent…

Du jardin à l’assiette, un projet d’éducation à l’alimentation et au développement durable en Guyane

En 2018, Guyane Promo Santé et le GRAINE Guyane s’associent pour concevoir un projet transversal autour de l’alimentation durable auprès des scolaires. Le projet « Du jardin à l’assiette : éveil sensoriel et alimentation durable en Guyane » commence à germer… Son objectif général : développer l’éducation sensorielle en Guyane à travers les jardins pédagogiques et le déploiement du programme des Classes du goût dans les écoles primaires sur l’ensemble du territoire guyanais.
L’année scolaire 2018/2019 est mise à profit par chacune des deux associations pour développer ces deux axes complémentaires.

En savoir plus

Le jardinage, un rempart contre l’absentéisme scolaire ?

Premier axe du projet : les jardins pédagogiques. Du côté du GRAINE, la réalisation d’un livret pédagogique sur la création de jardins, la constitution d’un groupement d’achat pour mettre à disposition des outils de jardinage dans les écoles, ainsi que celle d’un réseau de jardins pédagogiques sont toujours en cours : tous ces projets devraient voir le jour à la rentrée ou dans le cours de l’année prochaine.

Les écoles qui ont d’ores et déjà mis en place un jardin pédagogique dans leurs établissements sont unanimes : « Le jardin dans l’école, c’est un lieu d’apprentissage, mais aussi un espace de détente et d’activités ludiques. Depuis que nous avons lancé l’activité, les enfants ne veulent plus rater un seul jour d’école, pour arroser leurs plantes et les voir grandir ! Certains parents nous ont aidées à réaliser les bacs, ont fourni des boutures ou simplement sont venus voir… ».

Les classes du goût, le premier pas vers l’art de la dégustation
Le second axe, porté par GPS, était centré sur le déploiement du programme des « Classes du goût ».

cg(7)Pour lancer le programme dans ces écoles, GPS a commencé par réaliser et diffuser 20 malles assorties du guide pédagogique, puis à assurer en novembre 2018 la formation des relais locaux : 16 stagiaires issus de 12 communes ont pu améliorer leurs connaissances sur l’alimentation des enfants et des adolescents, découvrir le programme des Classes du goût et s’initier à la posture d’animateur.

Durant l’année scolaire, 42 classes dans 26 écoles de 12 communes – soit plus de 1000 enfants de Guyane – ont été accompagnées par GPS aux Classes du goût : de Camopi à Taluen en passant par Papaïchton, Maripasoula, Grand Santi, Apatou sans oublier les quartiers prioritaires du littoral Guyanais (de St-Laurent, Kourou et de l’Ile de Cayenne) ainsi qu’à Régina et St-Georges.

CG(6)Déploiement régional des Classes du goût : un programme vitaminé !
Le programme comportant 8 séances de sensibilisation (durée : 1h30) par classe, ce sont les Volontaires en Services Civiques formés par GPS, en binôme avec les enseignants et avec le soutien des infirmières scolaires, qui les ont animées tout au long de l’année.

On n’arrête plus les Classes du goût…
Les jalons sont donc posés pour renouveler l’action dès la rentrée prochaine. Les VSC ne seront plus dans les écoles à la rentrée (nous les remercions et leur souhaitons bon vent : certains ont même pu s’insérer professionnellement grâce à cette expérience), mais les directeurs, professeurs et infirmières scolaires qui restent ont engrangé une solide expérience qui va leur permettre de continuer avec le soutien de GPS.

En particulier, un partenariat entre le PAG (Parc Amazonien de Guyane), l’Education Nationale, la DAAF (Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt) et l’ARS (Agence Régionale de Santé), permettra de déployer le programme des Classes du goût dès la rentrée scolaire 2019 à Maripasoula et en pays amérindien sur le Haut-Maroni.

Pour en savoir plus…
Pour témoigner du projet et valoriser l’implication des Volontaires en Service Civique, GPS vous propose un film documentaire qui va vous entraîner dans 5 écoles de Guyane.

Pour rendre compte de la mise en œuvre du programme et de son appropriation par les différents acteurs en présence, GPS vous propose aussi un rapport produit par La Critic (prestataire indépendant de recherche en sciences sociales) : Regard évaluatif sur la période de Mars-Juin 2019 à partir de quatre terrains d’étude (pdf 245ko).

Communications de nos partenaires

Des classes du goût à Camopi, Maripasoula et Papaïchton-PAG

Semaine Européenne du Développement Durable 2019-Ministère de la transition écologie et solidaire

La mallette et son guide pédagogique à votre disposition
GPS peut vous accompagner à la mise en œuvre du programme dans votre établissement. Vous pouvez également emprunter la mallette et le guide pédagogique mis à disposition dans le cadre de notre centre de ressources pédagogiques. Pour réserver.

Projet réalisé grâce au soutien de nos partenaires

CG(10)

Renseignements et contacts

Guyane Promo Santé
Jean-Luc Bauza – Chargé de projet
Mail : contact@gps.gf
Tel : 0594 30 13 64

Graine Guyane
Mail : info@graineguyane.org
Tel : 0594 38 31 50