Infection par le VIH dans les DFA : situation fin 2013

les départements français d’Amérique demeurent en 2013 les régions de France les plus concernées par la découverte de nouvelles séropositivités vis-à-vis du VIH.

La CIRE Antilles-Guyane consacre son dernier bulletin de veille sanitaire du 6 décembre 2014 à l’infection par le VIH. En effet, les départements français d’Amérique (DFA) demeurent en 2013 avec l’Ile de France, les régions de France les plus concernées par la découverte de nouvelles séropositivités vis-à-vis du VIH avec 907 découvertes de séropositivité VIH par million d’habitants pour la Guyane, 240 par million d’habitants pour la Guadeloupe et 225 par million d’habitants en Martinique.

Les incidences du sida (l’incidence de l’infection par le VIH mesure le risque qu’une personne non infectée contracte le virus) dans les DFA restent aussi supérieures aux valeurs nationales. La Guyane détient l’incidence annuelle la plus élevée, malgré une nette diminution de 45 en 2003 à 17 pour 100 000 habitants en 2012. L’incidence annuelle du sida en Guadeloupe reste aussi élevée, malgré une diminution de 19 à 8 pour 100 000 habitants de 2003 à 2013. Enfin, l’incidence annuelle du sida en Martinique reste relativement stable depuis 2003 : 7 cas pour 100 000 habitants en 2003 et 6 en 2013.

L’éditorial du tout récent Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire consacré au dépistage de l’infection indique que malgré de nombreux efforts de prévention et de promotion du dépistage, le nombre de personnes ignorant leur séropositivité ne se réduit pas. Ainsi, dans les DFA, les personnes ayant découvert leur séropositivité entre 2011 et 2013 sont déjà au stade tardif dans 38% des cas en Guadeloupe, 25% en Martinique et 33% en Guyane. Ceci justifie pleinement les diverses actions de renforcement du dépistage mises en oeuvre dans nos régions.

Télécharger le bulletin du 6 décembre 2014 : BVS_2014-06_VIH_Sida