Je mange, je bouge, je suis en bonne santé à l’école maternelle La Roseraie

roseraie-7L’éducation et l’information en matière d’équilibre et de diversité alimentaires sont des priorités nationales, au croisement du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et du Programme National pour l’Alimentation (PNA). Par ailleurs, la prévention des maladies chroniques et risques vasculaires, de l’obésité et la promotion de l’éducation font partie des priorités de l’ARS de Guyane. Le plan de Prévention et de Promotion de la Santé régional prévoit des actions dans le domaine de la nutrition adaptées aux contextes culturel, géographique, socioéconomique de la Guyane.

C’est dans ce contexte que GPS et l’école maternelle La Roseraie à Cayenne se sont associées pour concevoir et mettre en place le projet « Je mange, je bouge, je suis en bonne santé à l’école Maternelle La Roseraie ».

L’école maternelle la Roseraie est une école de dix classes dans le quartier de la Roseraie à Cayenne.
La Directrice de l’école, Madame LOUISY, et l’équipe éducative ont été attentives aux attentes des familles. Un groupe de parents a été demandeur d’un soutien afin d’entamer une démarche de perte de poids. Par ailleurs, l’équipe pédagogique, constatant une méconnaissance des parents concernant les besoins physiologiques des enfants en croissance et la présence de goûters inadaptés, a souhaité construire  son nouveau projet d’établissement autour de l’éducation à l’alimentation.

Ce projet de 4 ans – financé par l’Agence Régionale de Santé, la Direction de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt, le Ministère de l’Outre-Mer et le Rectorat – lie éveil sensoriel/éducation à l’alimentation/jardin pédagogique et activité physique. Il a pour objectif de prévenir les pathologies liées au surpoids et à l’obésité à travers une démarche active auprès des élèves, des parents et de l’équipe éducative de la Roseraie en montrant l’importance d’une alimentation variée et de l’exercice physique pour leur santé.

Des temps de formation pour l’équipe éducative

roseraie-9Des temps de formation à l’équilibre alimentaire et à l’éveil sensoriel ont été proposés aux enseignants et aux ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles). Ils étaient animés par deux diététiciennes libérales, Anne Schennberger et Christine Lemasle, et par une Chargée de projet de GPS. Accompagnée par GPS, l’équipe éducative formée a ensuite déployé des ateliers d’éveil sensoriel (expériences gustatives autour des quatre saveurs sucrée, salée, amère et acide du programme les Classes du Goût) auprès des classes de grandes sections, notamment à l’occasion de la Semaine du Goût.

Des actions de sensibilisation à destination des enfants

roseraie-4Afin de sensibiliser les enfants aux liens entre alimentation, activité physique et santé et favoriser l’éveil sensoriel, le projet s’est appuyé sur trois actions complémentaires :

  • La création d’un jardin pédagogique
  • Des ateliers cuisine et de transformation de fruits
  • Des interventions sur l’éveil sensoriel

roseraie-2Le jardin est un espace partagé permettant aux enfants de comprendre le lien entre la graine et le repas. Pour cela une ingénieur agronome, Laura Demage-Pellorce, a accompagné les classes aux méthodes de jardinage des plantes locales (graine, pousse, récolte, transformation). Les enfants se sont occupés du jardin tout au long de l’année. L’équipe éducative (parents, enseignants, personnel municipal, partenaires associatifs) a été sollicitée pour le suivi du jardin pédagogique et l’entretien.

roseraie-6Des ateliers de transformation des fruits (salade de fruits principalement) animés par des agents municipaux ont permis aux enfants de transformer et de goûter différents fruits locaux. Les interventions sur l’éveil sensoriel et les Classes du Goût amènent les élèves à la découverte des sens et au plaisir de la dégustation.

Des actions de prévention des maladies métaboliques à destination des adultes

Des temps de sensibilisation, animés par les diététiciennes, ont permis aux parents d’acquérir les notions de base pour la composition de menus équilibrés. Pour compléter ces temps théoriques, des ateliers cuisine ont été proposés aux parents et aux ATSEM.

roseraie-8Afin de favoriser la prise de conscience des bienfaits de l’activité physique et de l’importance d’une bonne hygiène alimentaire pour la santé, la « Fédération Sports pour Tous » (intervenants Thierry Polony & Endie Théolade) a dispensé des cours d’activités physiques à raison d’une heure par semaine pour les parents et l’équipe de l’école. L’objectif était la découverte d’activités sportives accessibles et ludiques (jeux sportifs, marche nordique, gym ball, indiaca…).

La mise en place d’un parcours « Santé Bien être » pour un groupe de personnels éducatifs et de parents en surpoids

Pour accompagner aux mieux les personnes en surpoids ou obèses, des consultations diététiques collectives ou individuelles ont été proposées aux personnes intéressées. Des ateliers cuisine et temps d’activités physiques adaptés aux besoins des personnes en surpoids ont complété des consultations.


Un film a été réalisé pour mettre en avant les différents temps forts de l’année scolaire 2017/2018

Un bilan très positif et des actions plébiscitées par tous

Pour l’année scolaire 2018/2019, l’ensemble des actions sera reconduit.

Le nombre de séances d’activités physiques est multiplié par deux en raison d’une forte demande et de la possibilité d’une participation conjointe des parents et des enfants.

Les premières récoltes du jardin ont donné lieu à des ateliers de dégustation avec les élèves (concombre longe, tomates, fleurs d’oseilles péyi), et l’école est désormais dotée d’un composteur mis à disposition par la CACL (Communauté d’Agglomération du Centre Littoral). Les enfants et l’équipe éducative peuvent ainsi recycler les déchets végétaux pour en faire un engrais naturel utile au jardin pédagogique. La participation active des parents et des agents municipaux au développement de ce jardin pédagogique porte ses fruits de jour en jour !

La création d’un livre de recettes collectif entre parents, élèves et équipe est prévue pour la fin de l’année scolaire, ainsi que l’achat de nouveaux albums sur le sujet de l’alimentation favorisant la reconnaissance des produits locaux. Une information sur les maladies métaboliques devrait également être faite au sein de l’école par des médecins de l’Hôpital de Cayenne.

Article rédigé par Christelle Fourestier – Directrice de GPS