Journées Caribéennes du Dépistage du VIH – 2015

Beaucoup d’initiatives sont mises en oeuvre en Guyane pour dépister le plus tôt possible les PvVIH qui s’ignorent.

Affiche-JCD-2015Comme chaque année depuis 2008, la Guyane participe activement aux Journées Caribéennes du Dépistage du VIH, organisées par les acteurs locaux du VIH, sous l’égide de la coordination régionale de la lutte contre le VIH/Sida (COREVIH) de la Guyane, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé. En mobilisant et sensibilisant la population de la Guyane, le COREVIH, ses partenaires associatifs, et les professionnels de santé, souhaitent faire rentrer dans les moeurs l’importance de la démarche de dépistage dans le but de réduire l’évolution de l’épidémie et de les amener vers l’accès aux soins le plus tôt possible.

Cette 6eme édition s’inscrit dans les nouvelles stratégies de réduction des risques qui associent le préservatif, le dépistage et le traitement des personnes atteintes (TasP) permettant d’agir sur la dynamique de l’épidémie et de réduire les risques de transmission.

Comme dans les autres pays de la Caraïbes, en Guyane, la prévalence du VIH dépasse 1% et la transmission est avant tout hétérosexuelle. Malgré un fort taux de dépistages réalisés en Guyane (185 sérologies pour mille habitants), supérieur à celui des autres DFA et la métropole, des PvVIH ignorent leur statut sérologique et ne sont donc pas pris en charge. Ils risquent donc d’être dépistés et pris en charge tardivement, ce qui compromet leur avenir individuel, mais aussi contribue à la transmission à d’autres.
Beaucoup d’initiatives sont mises en oeuvre en Guyane pour dépister le plus tôt possible les PvVIH qui s’ignorent : offre de dépistage dans les Centres de Dépistage Anonymes et Gratuits (CDAG) et les Centres d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections sexuellement transmissibles (CIDDIST) ; incitation des patients à se faire dépister par les médecins libéraux et les professionnels médicaux du secteur public; et enfin, dépistage communautaire, hors les murs dans les zones isolées des communes de l’intérieur et dans les quartiers marginalisés, par les associations habilitées et par certains établissements de santé, grâce aux Tests d’Orientation Diagnostique du VIH, ou « TROD ».

La mobilisation de tous les acteurs de la lutte contre le VIH dans le cadre de la Journée Caribéenne de dépistage représente une opportunité précieuse de mettre en lumière, par des actions de sensibilisation et d’information intensives de la population, qu’un patient pris en charge tôt a une espérance de vie proche de celle d’une personne séronégative, et donc qu’il a intérêt à se faire dépister. Elle permet également de renforcer l’importance pour les personnels de santé de ne pas rater les occasions d’inviter leurs patients à se faire dépister.

En savoir plus sur l’événement et les actions organisées en Guyane