La santé bucco-dentaire, essentielle pour l’état général et la qualité de vie

Télécharger le dossier thématique complet Promouvoir la santé bucco-dentaire de l’enfant

rire-manger-aimerLa santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale et du bien-être.
Les problèmes de santé bucco-dentaire constituent un bon exemple d’approche multidisciplinaire d’une pathologie chronique ayant des effets sur la santé, mais aussi des conséquences sociales et psychologiques. Elles sont des problèmes de santé publique qui touchent toutes les couches de la population à des degrés divers. Bien qu’une amélioration globale de la santé bucco-dentaire ait été notée dans les pays développés ces trente dernières années grâce au brossage avec un dentifrice fluoré, de profondes inégalités en matière de santé bucco-dentaire persistent et constituent un enjeu majeur en termes de santé publique. Les déterminants (notamment comportementaux : brossage des dents, utilisation du fluor, habitudes alimentaires, etc.), mais aussi les conditions d’accès et de recours aux soins posent de façon évidente des questions d’égalité, notamment sociale, face à la santé.

Les douze premières années de vie sont la période pendant laquelle se construit la santé bucco-dentaire des enfants et des futurs adultes. La prévention doit s’organiser à l’échelon territorial, au plus près des populations en fonction de leurs besoins. Les centres de PMI, les crèches, etc., constituent un lieu privilégié pour intégrer la promotion de la santé bucco-dentaire aux actions sanitaires et sociales d’un département. Il existe des moments clés (grossesse, allaitement, diversification alimentaire, examens des 9ème et 24ème, arrivée de la dent de 6 ans et celle de 12 ans, etc.) pour transmettre ou renouveler les messages. De même, le milieu scolaire est favorable à la mise en place d’actions d’éducation pour la santé ou de dépistage.

Programmes d’éducation à la santé bucco-dentaire, oui mais…

En France, la majorité des interventions menées en milieu scolaire consiste en des actions d’information ou d’éducation pour la santé souvent isolées et ponctuelles. Or, les études montrent que les séances d’information n’ont pourtant pas d’impact direct sur l’incidence des caries. Elles permettent au mieux d’améliorer le niveau de connaissance des enfants.

Avec un programme d’éducation à la santé, une évolution favorable des habitudes d’hygiène bucco-dentaire peut être obtenue. La littérature scientifique conclut qu’un brossage précoce et régulier, dès l’apparition des premières dents, est un facteur de bonne santé bucco-dentaire. Inscrire le geste du brossage des dents très tôt dans le quotidien de l’enfant gardé en collectivité (crèche, garderie, assistante maternelle), puis ensuite à l’école, permet de créer une habitude d’hygiène dentaire, au même titre que le lavage des mains après les activités et le repas. Plus que la technique proprement dite, qui a peu de sens chez un petit enfant, c’est l’habitude et la possibilité de réaliser ce geste dans un lieu collectif qu’il convient de développer. En outre, le brossage des dents accompagne aussi la découverte du corps et favorise l’apprentissage moteur.
Les programmes d’éducation à la santé bucco-dentaire en milieu scolaire peuvent donc être très efficaces à condition qu’ils soient pluridisciplinaires et inscrits dans la durée : conjuguer brossage au fluor et alimentation équilibrée, et travailler sur une évolution favorable des conditions de vie et de l’environnement. Les professionnels (enseignants, infirmiers scolaires, chirurgiens dentistes, associations, intervenants dans le cadre du dispositif MT Dents, etc.) doivent travailler ensemble auprès des enfants et des parents. De tels programmes demandent une réelle coordination entre acteurs pour qu’elles puissent avoir un effet bénéfique.

En Guyane…

Il existe peu d’études épidémiologiques en Guyane, mais les enquêtes les plus récentes révèlent l’existence d’un état bucco-dentaire préoccupant en Guyane et particulièrement chez les enfants. Il semble également exister une forte disparité entre les zones rurales et urbaines. Parmi les problématiques rencontrées, la consommation excessive de sucre et un brossage dentaire inefficace semblent prédominer. De plus la faible démographie des chirurgiens dentistes en Guyane (26 dentistes pour 100 000 habitants en Guyane contre 65 pour 100 000 habitants en métropole, soit 2,5 moins) rend complexe l’accès aux soins dentaires pour une partie de la population, notamment pour les populations issues des communes de l’intérieur.

Et pourtant, des solutions simples existent, impliquant des acteurs de la santé et de l’éducation dès le plus jeune âge : la multiplication et la systématisation d’actions d’éducation, de prévention et de dépistage permettraient de tendre vers une meilleure santé bucco-dentaire.

MTdentsAinsi le dispositif M’T dents a été adapté par la CGSS aux spécificités du territoire. En effet, les examens bucco-dentaire proposés dans le cadre de ce dispositif étaient peu connus et utilisés. Un partenariat avec le rectorat et le syndicat des chirurgiens-dentistes a ainsi été créé pour les zones d’éducation prioritaires de Cayenne à Kourou : des dentistes volontaires effectuent directement les EBD au sein des établissements scolaires pour les classes de CP, avec l’accord parental. Ces EBD sont accompagnés des temps d’éducation à la santé buccodentaire, avec notamment la distribution d’un kit (dépliant, brosse à dent, dentifrice et gobelet). Un travail de sensibilisation est donc effectué en amont par l’infirmière scolaire.

Un certain nombre de professionnels travaillant auprès du jeune public se mobilise également pour mettre en place des actions d’éducation à la santé bucco-dentaire et plus généralement à l’hygiène.
Citons par exemple, le projet « Santé, ça tourne ! » organisé en 2013-2014 sur la circonscription Matoury 2 Maroni, où deux courts-métrages ont été réalisés sur la santé bucco-dentaire.


Nous les dents on adore ça – GS/CP Antécume Pata


Amandine la canine – CP de l’école Gran Man Tolinga à Papaïchton

Une association a également vu le jour en décembre 2014 pour développer des actions d’éducation et de promotion  pour la santé bucco-dentaire : l’Organisation Guyanaise pour la Santé Orale (OGSO). Initiée par des chirurgiens-dentistes, l’association se concentre sur la prévention des traumatismes dentaires lors des activités sportives (promotion des protège-dents). L’OGSO a également pour objectif de développer des actions de communication et de formation des professionnels exerçant auprès du jeune public (projet d’élaboration d’outil de communication sur les chocs dentaires ; projet de formation et des personnes âgées).
Pour en savoir plus : ogso.973@hotmail.com / www.ogso.fr

Des outils d’intervention disponibles au centre de ressources :

Le centre de ressources dispose de divers outils d’intervention en prêt permettant d’aborder avec le jeune public : l’efficacité et la régularité du brossage des dents, la préparation à la visite chez le dentiste, la consommation de sucre, l’importance d’une alimentation équilibrée, etc.

  • Mallette pédagogique pour intervention auprès d’enfants de 3 à 12 ans : matériel de démonstration (maxi-mâchoire, dent géante en coupe, miroir, instrument de dentiste, radios etc), jeu de l’oie, exposition, supports vidéos et audio et fiches activités… Disponible à partir de mars 2016
  • Kit d’activités (remis sur clé USB) : diverses activités en fonction de l’âge du public : activités d’expression, d’expérimentation, de jeu (exemple : coloriage, découpage/collage, comptines, jeux de mots pour les plus grands, expérimentation SVT « œuf fluoré » ou encore « quelle quantité de sucre dans ma boisson », etc.)
  • Kit d’intervention pour les professionnels de la petite enfance : sensibilisation des parents à la carie de la petite enfance. Disponible à partir de mars 2016

Pour en savoir plus : catalogue GPS

Sites Ressources

  • Site de l’OMS, fiche aide-mémoire n°318 sur la santé bucco-dentaire : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs318/fr/
  • Site de l’Union française pour la santé bucco-dentaire, UFSBD : association loi de 1901, est l’organisme de la profession dentaire dont l’objet est de susciter, d’animer et de coordonner tous les efforts entrepris en faveur de la santé bucco-dentaire en France.).http://www.ufsbd.fr
  • Site de l’Association Santé Orale, Handicap, Dépendance Et Vulnérabilité, SOHDEV : association  spécialisée dans le domaine de la santé bucco-dentaire des populations les plus fragiles. Met notamment à disposition des outils en téléchargement de médiation et de communication dédiés aux enfants et adolescents avec autisme qui rencontrent des difficultés à gérer quotidiennement leur santé bucco-dentairehttp://www.sohdev.org/
  • Site de la Fondation pour la santé dentaire de Belgique : http://www.sourirepourtous.be/
  • Site de la mutualité chrétienne de Belgique : mise à disposition d’outil pédagogique en téléchargement et fiches conseils. http://www.mc.be/ (rubrique mes avantages/soins dentaires)
  • Site du département de la Santé de la province de Manitoba (Canada). Programme régional prévenir la carie de la petite enfance : nombreux outils pédagogiques et support d’information de qualité : http://www.wrha.mb.ca/healthinfo/preventill/oral_child.php

Bibliographie

Pour toute information :

Mélina Bailleux
Chargée de projet GPS
Tel 0594 30 86 39
m.bailleux@gps.gf