L’expression artistique et la créativité, c’est bon pour la santé !

Si vous demandez à quelqu’un s’il sait ce qu’est l’art, il est peu probable qu’il vous réponde « Non ! ». L’art fait partie de nos vies et nous avons tous une définition intuitive de l’art. Si vous demandez à cette même personne « Qu’est-ce que l’art ? », alors les choses peuvent se compliquer.

Entre celui qui répondra que l’art est ce que l’on trouve dans les musées, et celui pour qui l’art est ce qui permet d’arriver au divin, en passant par ceux qui font de l’art un lieu de création ou encore le lieu d’expression de la sensibilité ou de l’inspiration de l’artiste… on voit bien à quel point il est compliqué de tomber sur une définition unanime et commune de ce qu’est l’art. L’art est une notion difficile à définir et tout le monde n’en a pas la même conception.

Chacune de ces définitions contient peut-être une partie de la vérité ou bien l’art est-il tout simplement ce que chacun voudra y voir ? L’art comme subjectivité.

Le mot art renvoie à la Création, aux grands artistes (Victor Hugo, Mozart, Shakespeare…), il évoque les Beaux-Arts, les musées, l’opéra, les théâtres. Il peut intimider. C’est pourquoi, nous choisissons de parler d’expression artistique afin d’y inclure des personnes « comme vous et moi », artistes ou non, renommés ou non, qui participent à des ateliers créatifs ou pratiquent une discipline artistique dans un cadre plus académique.

Expression artistique et créativité, de quoi parle-t-on ?

EA_Mana(4)On entend par « expression artistique » une manière de représenter, de rendre sensible quelque chose (une pensée, un sentiment, une personnalité…) par une technique artistique. Elle recouvre une réalité multiple. Tout d’abord, plusieurs disciplines artistiques sont utilisées : théâtre, clown, arts plastiques, musique, magie, conte, marionnettes, danse, écriture, poésie, etc. Ensuite, le public visé est large : enfants, jeunes, adultes, seniors, personnes valides ou handicapées, patients et/ou familles… l’expression artistique est pour tout le monde ! Par ailleurs, les intervenants sont toutes les personnes qui œuvrent auprès de ces publics : animateurs, éducateurs, médiateurs, travailleurs sociaux, enseignants, personnels soignants (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, psychologues, etc.), artistes… Les ateliers d’expression artistique peuvent enfin se faire dans divers cadres : académies, écoles des beaux-arts, cadre associatif, service ou centre culturel communal, institutions (hôpital, clinique, maison de repos et de soins, centre de jour, maison de retraites, centre d’accueil pour enfants ou réfugiés, etc.), établissements scolaires, foyers sociaux, centres pénitentiaires…

La créativité est, quant à elle, la capacité qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau. Elle permet d’aller vers ce que l’on ne connait pas, au-delà parfois de la logique… c’est la nouveauté, la curiosité, l’incertitude, l’aventure… se donner le droit de lâcher prise.

Quelle est la place de l’expression artistique dans l’éducation pour la santé ?

EA_Mana(5)L’éducation pour la santé a été définie par l’OMS comme «tout ensemble d’activités d’information et d’éducation qui incitent les gens à vouloir être en bonne santé, à savoir comment y parvenir, à faire ce qu’ils peuvent individuellement et collectivement pour conserver la santé, à recourir à une aide en cas de besoin».
L’expression artistique et la créativité donnent un sens particulier à l’éducation pour la santé car elles offrent la possibilité d’explorer des émotions et de développer différentes aptitudes.

Dans des actions d’éducation pour la santé, l’expression artistique constitue :

  • Un outil de mobilisation : la porte d’entrée artistique est surtout un prétexte pour l’appropriation de nouvelles thématiques et connaissances, le développement de l’esprit critique, le changement d’attitudes et de comportements. Au-delà de l’aspect artistique, l’objectif des projets alliant expression artistique et éducation pour la santé vise à provoquer chez le public-cible et les acteurs du projet un changement de valeurs et de comportements, une réflexion sur les conséquences des actes que chacun pose quotidiennement.
  • Un outil de sensibilisation: certains messages de santé peuvent être complexes à aborder. Il n’est pas toujours aisé d’avoir un message accessible, compréhensible, ou qui fasse écho à la réalité de chacun.  En choisissant la courroie artistique, l’intention est de développer auprès des publics une plus grande accessibilité des messages et des attitudes visant une réduction des inégalités. L’expression artistique, puisqu’elle s’adresse à un autre registre de la connaissance, est un bon outil de sensibilisation. Le recours à l’art peut donc représenter une opportunité par rapport au souci d’inaccessibilité du message, en le rendant plus attrayant, plus accessible.
  • Un outil d’utopie créative : l’expression artistique éveille et réveille nos capacités d’imaginer le monde, d’imaginer ce que nous vivons. En effet, en tant qu’acteurs éducatifs, nous visons à créer d’autres mondes, à imaginer d’autres possibles. Comment y parvenir sans mobiliser l’utopie créatrice, le rêve, l’imaginaire ? Oser rêver le monde, c’est se donner une ligne d’horizon qui donne la force de croire au changement. La construction collective de savoirs et l’acquisition de nouvelles connaissances sur le monde peuvent s’enrichir de ce travail culturel et artistique.

La formation «L’expression artistique et la créativité, c’est bon pour la santé» de GPS

EA_Mana(9)A l’instar d’autres IREPS, GPS propose une formation sur l’expression artistique et la créativité en lien avec l’éducation pour la santé : «L’expression artistique et la créativité, c’est bon pour la santé».  Au cours de cette formation, les participants parcourent différentes formes d’expressions artistiques afin d’enrichir leurs pratiques professionnelles. Durant trois journées (21 heures), la démarche utilisée alterne théorie et pratique, en privilégiant les méthodes actives qui permettent à la fois des productions de groupe et des réflexions individuelles. A la fin de la formation, les participants auront acquis la possibilité de :

  • Identifier les facteurs favorables à la créativité
  • Utiliser la créativité artistique comme outil d’expression
  • Mieux appréhender les effets et impacts de l’activité artistique
  • Acquérir des connaissances méthodologiques et pédagogiques pour une action d’éducation pour la santé par le biais de l’expression artistique

Les financements de l’Agence Régionale de Santé de Guyane (ARS) offrent une accessibilité gratuite à la formation à tous professionnels et bénévoles, des champs sanitaires et socio-éducatifs, mettant en place des actions d’éducation pour la santé.

 L’expression artistique et la créativité à Mana

EA_Mana(1)En cette année 2019, la première formation «L’expression artistique et la créativité, c’est bon pour la santé» organisée par GPS s’est déroulée au Centre Social de Mana du 2 au 4 avril.
Les concepts (éducation pour la santé, compétences psychosociales, différentes formes d’expression créatives et artistiques) et la construction méthodologique d’une action (cadre, démarche, objectifs et évaluation) ont été abordés par deux chargées de projets de GPS. Une illustratrice-graphiste, Fleur LABEUR, est intervenue afin de proposer des exercices créatifs et d’expérimenter différentes techniques artistiques : dessiner à partir d’un Haiku, créer un Zentangle, s’initier à l’aquarelle, voyager autour du carnet de voyage dans Mana…
Les 16 participants ont ainsi exploré les effets et impacts de l’expression artistique et de la créativité sur l’individu et le collectif. Les productions étaient riches et diversifiées, chacun amenant ses expériences personnelles et professionnelles et laissant libre cours à sa créativité.

Afin d’illustrer ces différents concepts, la compagnie CirK’AnarD a présenté son projet «Arts Vivants, Fleuve et Santé», porté en partenariat avec le Centre Délocalisé de Prévention et Soins (CDPS) de Grand Santi. Elle propose depuis plus de quinze ans son Théâtre Tout Chemin (TTC) dans lequel les participants contribuent à la création du spectacle lors d’ateliers : ils deviennent alors Spect’Acteurs. Dans ce beau projet, l’expression artistique vient à la rencontre de l’éducation pour la santé via l’utilisation d’outils d’éducation populaire (théâtre forum, conférence, porteur de parole, radio trottoir), de la radio et de la vidéo autour des thèmes des arts vivants et de la santé, au bénéfice des usagers du centre de santé de la commune, de leurs proches et du personnel soignant. Plus d’informations ici.carroussel_art&sante_grand-santi

Pour plus d’informations
Léa Bourse et Estelle Tournadre
Chargées de projet GPS
contact@gps.gf