Dispositif « Ma Guyane Nage » : c’est reparti !

JPEG - 41.5 ko

Alors que les fleuves et la mer sont étroitement associés à la vie des guyanais du fait d’un réseau hydrographique dense, la noyade représente aujourd’hui la première cause de mortalité accidentelle dans le département.
maguyanenage8Les principales zones urbanisées de Guyane se situent toutes à proximité du littoral et regroupent les communes de Cayenne, Kourou et Saint Laurent du Maroni. Les autres communes, moins importantes, se répartissent le long des fleuves frontaliers que sont le Maroni et l’Oyapock. Dans ces communes, les enfants, environ cinq mille, se déplacent en pirogue pour se rendre quotidiennement à l’école. Or, 60% d’entre eux ne savent pas nager.

Un dispositif multi partenarial pour tout public

maguyanenage4« Ma Guyane Nage », projet multi partenarial, est né fin 2015 de ce constat. Vingt partenaires, sous l’impulsion du Comité Régional de natation et du GIP-FCIP, se sont associés pour lancer l’opération sur tout le territoire guyanais. Son objectif principal est d’apprendre à nager à 3000 enfants âgés de 6 à 12 ans issus des communes isolées via un dispositif itinérant (bassins et équipes mobiles) mais aussi d’initier les participants, enfants et adultes au sauvetage aquatique et aux gestes de premiers secours.

S’y ajoute un volet plus artistique et créatif servant à développer et renforcer l’estime de soi ainsi que son identité à travers la création d’un conte aquatique. Enfants, adultes, membres d’associations, professeurs pourront tous contribuer à ce conte et créer ainsi une représentation de leur rapport à l’eau, propre à chaque communauté.

Un premier bilan positif pour l’année 2015-2016

« Ma Guyane Nage » a concerné 8 communes de septembre 2015 à septembre 2016 : Maripa Soula, Grand Santi, Régina-Kaw, Saül, Cacao, Camopi, Cayenne (Journées j’apprends à nager Ma Guyane nage) et Montsinéry. Deux dispositifs ont été utilisés : la baignade flottante ou le bassin hors sol pour s’adapter aux conditions environnementales (hauteur d’eau, saison sèche…).

  • 3201 personnes ont suivi des cours ou des animations dans la baignade flottante ou le bassin hors sol de Ma Guyane nage.
  • 2676 enfants de 3 ans à 15 ans .
  • 1308 attestations du savoir nager ont été délivrées, dont : 816 ASSN (parcours de 50m avec entrée dans l’eau , déplacement ventral , dorsal, sur place et immersion orientée), 209 deuxièmes paliers ( parcours de 30m) et 284 premiers paliers ( parcours de 15 m).
  • 525 adultes ont suivi des cours de natation, de sauvetage, d’aquaform.
  • 121 ont suivi et réussi la formation PSC1 (secourisme).
  • 126 diplômes de sauvetage ou de natation sur 50m ont été délivrés.
  • 275 dessins et histoires sur le thème de l’eau

Ma Guyane nage, 2015/2016 de Alexandre Cesbron on Vimeo

Le dispositif se poursuit en 2016/2017

maguyanenage-matouryEn 2016/2017, le dispositif sera reconduit dans certaines communes mais s’installera également dans les quartiers prioritaires de Cayenne, Matoury, Rémire-Montjoly, afin de renforcer la politique de la ville et la cohésion sociale.

Première étape de cette seconde édition, la ville de Matoury accueillera un bassin hors-sol au groupe scolaire Hariba Balata ouest du 24 octobre au 23 décembre. De nombreuses activités, encadrées par 6 maîtres-nageurs seront proposées : initiation à la natation, bébé-nageur, aquaforme adulte, water-polo.

Le porteur et les partenaires du dispositif   

Le projet est porté par le Comité de Natation de Guyane, assisté par l’ERFAN et l’association Ma Guyane Nage. Les partenaires du projet : Rectorat, Préfecture, CIEC et CGET, Collectivité Territoriale de Guyane, Les communautés de communes et les 22 communes de Guyane, DRJSCS, Comité régional de la natation et la FFN, DEAL Guyane, CSG et le CNES, ARS, CGSS, EDF, Mutualité française de Guyane, Fondation Princesse Charlène de Monaco, Air Guyane express, Orange, Parc amazonien de Guyane, Somarig.

En savoir plus : http://maguyanenage.ins.ac-guyane.fr/

Article rédigé en collaboration avec Claude Brignon, Chargé de mission par le Recteur de Guyane