Observatoire intercaribéen du VIH pour les 3 DFA, mission Guyane

Dans le cadre de leur mission en Guyane, les Dr Joguet, Responsable du CCMR, et Dr Goerger-Sow, Chef de projet INTERREG VIH, tous deux du CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes, présenteront les résultats et perspectives du projet le lundi 1 juin 2015.

Le projet INTERREG-IV VIH est un projet ambitieux sur un enjeu majeur de santé publique, le VIH/SIDA.

En premier lieu, ce projet est ambitieux par ses objectifs. Son objectif général est de réduire l’impact de l’infection au VIH/SIDA dans les 3 DFA et sur l’ensemble de la zone Caraïbe en favorisant les coopérations entre les 3 départements Français d’Amérique (DFA) et les pays tiers de la Caraïbe. Pour ce faire, il s’appuie sur 3 catégories principales de projets :
  • Les projets enquêtes, conduits par des associations et le monde hospitalier, permettront de recueillir des données sur le VIH avec des indicateurs communs à ceux en vigueur dans le reste de la Caraïbe (PANCAP) afin de mieux comprendre les comportements à risque de populations vulnérables et de répondre plus efficacement aux besoins de ces populations dans les années à venir.
  • Les projets structurants, essentiellement portés par les 4 Centres Hospitaliers de la Région – CHU de Pointe à Pitre, CHU de Fort de France, Centre Hospitalier de Cayenne et Centre Hospitalier de Saint-Martin – permettront d’améliorer la prise en charge des patients atteint s du VIH et le dépistage de la maladie.
  • Les projets communautaires permettront de rendre plus efficace la prise en charge globale de la maladie dans la zone Caraïbe en organisant des transferts de compétences entre les pays par le biais de la formation dans les domaines de la coopération inter caribéenne, des savoir-faire soignants et médicaux et de la formation des professionnels associatifs liés au VIH.

En second lieu, c’est un projet ambitieux par sa dimension coopérative. Le projet INTERREG-IV VIH fait intervenir des partenaires sur plusieurs zones géographiques – DFA, COM, République Dominicaine, Haïti, Brésil. Il met aussi en relation des acteurs à la rencontre de deux mondes : le secteur hospitalier et le secteur associatif.

Enfin, le projet INTERREG-IV VIH est un projet avec un fort enjeu social, celui du VIH/ SIDA. La Caraïbe est la deuxième région la plus touchée par l’épidémie, après l’Afrique subsaharienne et les DFA sont les départements français les plus concernés par cette maladie tant par la proportion de personnes infectées que par le nombre de nouvelles personnes dépistées.

Dans le cadre de leur mission en Guyane, les Dr Joguet, Responsable du CCMR, et Dr Goerger-Sow, Chef de projet INTERREG VIH, tous deux du CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes,  présenteront les résultats et perspectives du projet  le :

 lundi 1 juin 2015 

Salle des Assemblées Plénières du Conseil Régional de Guyane
Rez-de-chaussée,
41-79 route de Montabo, Carrefour de Suzini
97300 Cayenne

Programme :

09h00- 12h00 : Présentation de l’AMP (AIDE MEDICALE A LA PROCREATION) en contexte viral VIH, VHB, VHC, Unité du Centre Caribéen de la médecine de la reproduction du CHUPPA en Guadeloupe

13h30-16h00 : Restitution des projets réalisés en Guyane dans le cadre du projet « Observatoire intercaribéen du VIH » :

  • enquêtes qualitatives et quantitatives (réalisées en Guyane) sur les groupes vulnérables ciblés (Usagers de crack, homosexuels, migrants)
  • partage de la proposition associative élaborée par les associations de Guyane, Martinique, Guadeloupe et St-Martin.

(Source : Plan de communication INTERREG-IV VIH)