Orientations de la loi de santé : Aller plus loin pour « répondre aux défis structurels du système de santé »

Suite à la présentation par la Ministre de la santé des grandes orientations de la prochaine loi de santé, la Société française de santé publique et la FNES expriment, dans un communiqué de presse conjoint, leur positionnement sur le volet éducation et promotion à la santé.

« Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé a présenté le 19 juin les grandes orientations de la loi de santé qui doit être proposée au Parlement début 2015. Parmi ces orientations, plusieurs signaux positifs : le « parcours éducatif en santé » pour tous les enfants de la maternelle au lycée, l’affichage nutritionnel, la reconnaissance de la politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues, l’accès aux tests rapides d’orientation diagnostique VIH et hépatites ; et surtout, la réaffirmation de la responsabilité de l’Etat en matière de prévention et le choix stratégique d’un rééquilibrage de la politique de santé du curatif vers le préventif. Ce sont les modalités concrètes de mise en œuvre de ces orientations que nous voudrions voir préciser dans les débats à venir… »  Lire le communiqué

Les associations initiatrices du Manifeste pour une reconnaissance et un financement fiable de la promotion de la santé, de l’éducation pour la santé, de la prévention collective et de la santé communautaire s’associent à cette prise de position.

Les associations initiatrices du manifeste : AIDES, Elus Santé Publique & Territoires, Institut Renaudot, Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé, Plateforme nationale de ressources des ateliers santé ville, Réseau français des Villes-Santé de l’OMS, Réseau des universités pour l’éducation à la santé, Société Française de Santé Publique, Union Internationale de Promotion et d’Education pour la Santé.

Société française de santé publique
Site internet : http://www.sfsp.fr

Laisser un commentaire