Politique éducative et Promotion de la santé en Guyane

La politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves vise à réduire les inégalités sociales, d’éducation et de santé pour permettre la réussite de tous les élèves et promouvoir une École plus juste et plus équitable.

Elle contribue à offrir aux élèves les conditions favorables aux apprentissages et vise à permettre à chacun d’entre eux d’acquérir les connaissances, les compétences et la culture nécessaires à la construction d’un individu et d’un citoyen responsables. Elle concourt à créer un environnement scolaire favorable et constitue un élément clé d’une École du bien-être et de la bienveillance.

Un parcours au cœur de la politique éducative

logo_PES_webMis en place à la rentrée 2016, le Parcours Éducatif de Santé (PES) est un dispositif inscrit dans la loi de refondation et la réforme de la scolarité obligatoire. Il doit permettre à chaque élève, tout au long de la scolarité, de s’approprier des pratiques, des connaissances, des compétences et des éléments de culture lui permettant de prendre en charge sa propre santé de façon autonome et responsable.
Plus largement, le PES prépare les élèves à prendre soin d’eux-mêmes et des autres, à devenir des citoyens responsables en matière de santé individuelle et collective. L’égalité entre les filles et les garçons en est un enjeu transversal majeur.

De la maternelle au lycée, le PES vise à assurer l’éducation à la santé, la protection de la santé des élèves et la prévention des conduites à risques :

  • l’éducation à la santé, fondée sur le développement des compétences psychosociales en lien avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture ;
  • la prévention : conduites à risques, conduites addictives, etc. ;
  • la protection de la santé : environnement favorable à la santé et au bien-être.

L’ensemble des personnels travaille en collaboration, en lien avec les familles. La coordination du parcours éducatif de santé se fait, dans le cadre du projet d’école ou d’établissement, au sein du Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC). Les comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté s’assurent de la prise en compte des besoins des élèves et des caractéristiques territoriales, définissent les actions et mettent en œuvre les partenariats.

Télécharger le Guide d’accompagnement à la mise en œuvre du PES (pdf 823 ko)
Plus d’information sur le site eduscol.fr

Retour sur le séminaire Parcours Educatif de Santé organisé en Guyane

equipe-pesLe Pôle Santé et Social du Rectorat et les membres de la Mission de Promotion de la Santé en Faveur des élèves, en partenariat avec l’IREPS de Guyane (GPS), ont organisé un Séminaire sur le Parcours Éducatif de Santé qui s’est déroulé les jeudi 15 et vendredi 16 mars 2018, à l’Auditorium de la Mairie de Montjoly.

Ce Séminaire visait à faire partager une démarche de réflexion et une méthodologie pour la mise en œuvre concrète et contextualisée du parcours éducatif de santé (PES) dans les établissements scolaires guyanais, de l’école au lycée.

La première journée a permis d’expliquer les différents aspects du Parcours Éducatif de Santé, et sa mise en perspective dans les pratiques professionnelles par le bais de témoignages.
Lors de la deuxième journée, la réflexion a été ouverte sur les perspectives de mise en œuvre du parcours dans les établissements au travers d’ateliers de travail.

Télécharger les supports du séminaire PES (15 fichiers pdf 19Mo)

Une Convention de partenariat entre l’ARS Guyane et le Rectorat de Guyane

L’ARS Guyane – dans le cadre des orientations stratégiques en lien avec la Stratégie Nationale de Santé et le Schéma Régional de Santé – s’est également fixée pour mission de développer la promotion de la santé notamment en direction des enfants, des adolescents et des jeunes adultes scolarisés.

La convergence des missions du Rectorat et de l’ARS en faveur de la santé publique en milieu scolaire a justifié la formalisation d’une nouvelle convention de partenariat sur le thème de la santé publique à l’école (1er et 2 degré), signée le lundi 12 mars.

Les objectifs finaux de cette convention sont de renforcer leurs engagements respectifs en matière de santé publique et d’améliorer la coordination des actions et des acteurs de prévention et de promotion de la santé.

Les thématiques prioritaires de collaboration s’articulent autour de trois axes :

  • La veille et sécurité sanitaire
  • La prévention et promotion de la santé
  • La santé environnementale

Visualiser la Convention de partenariat Rectorat – ARS

Article rédigé sur la base des communications du Rectorat Guyane Mars 2018