Stratégie de santé : Feuille de route régionale Guyane

La Ministre de la Santé a arrêté une stratégie de santé pour les Outre-mer le 26 mai 2016 afin d’apporter des réponses aux besoins spécifiques de ces territoires et dans un souci d’égal accès aux soins et à la santé.

Si les objectifs de cette stratégie sont communs à tous les Outre-mer, chaque collectivité dispose de sa propre feuille de route. Cette stratégie s’adapte ainsi aux problématiques particulières et engage des actions concrètes qui engagent l’État tant au niveau national que régional.

Sur la base d’éléments constatés – contextes géographique et social, indicateurs de santé, offre de soins et offre médico-sociale – la feuille de route pour la Guyane traduit ces orientations en 5 axes stratégiques, 22 objectifs opérationnels, dont certains spécifiques à la Guyane, et des actions prioritaires à engager dès maintenant, ou à poursuivre.

Télécharger la Feuille de route Guyane 2016

Objectifs propres à la Guyane

Contribuer, en prenant en compte les propositions de la mission parlementaire sur le suicide des jeunes amérindiens en Guyane, à la déclinaison du programme national contre le suicide, avec un accent particulier pour le développement d’actions ciblées en territoires isolés : participation à l’observatoire régional pour le mieux-vivre, renforcement des actions de repérage précoce aux signes suicidaires et de formation des acteurs, développement de l’offre en santé mentale par la création de structures extra-hospitalières en zones isolées, implication des associations et des habitants afin de développer des activités de promotion de la santé qui leur correspondent.

Drépanocytose

  • Harmoniser les modalités de dépistage systématique à la naissance dans toutes les maternités en Guyane ;
  • Transformer le centre intégré à Cayenne, déjà existant et opérationnel, en Centre de ressources dans le cadre du PNMR, renforcement de l’expertise ;
  • Développer l’éducation pour la santé dans les écoles.

Mortalité prématurée par accidents de la route et noyades

  • Sensibilisation quotidienne de la mise en danger de soi-même et d’autrui en partenariat avec le Rectorat, les services de la sécurité routière (DEAL, Préfecture, Collectivité Territoriale et les professionnels) ;
  • Surveillance des plages – Collaborer avec Rectorat (apprentissage systématique de la nage) ;
  • Promouvoir la sécurité routière auprès des jeunes : Campagnes de sécurité routière (via la DEAL, Préfecture, collectivité locales).

En savoir plus sur les feuilles de route Dom : Feuilles de route Martinique, Guadeloupe et Océan Indien