Yepi makandra : ouverture de la communauté thérapeutique résidentielle de Saint-Laurent

Rendez-vous les mercredis de 9h à 11h pour les petits déjeuners de la communauté thérapeutique.

logo_akatijMi-octobre, l’AKATIJ ouvrira le résidentiel de la communauté thérapeutique résidentielle « yepi makandra ». Financée par l’Agence Régionale de Santé et la CGSS, six à huit places seront disponibles pour accueillir des femmes concernées par la consommation de substances psycho actives, en démarche de changement. La durée du séjour en résidentiel est en moyenne de 18 mois.

La communauté thérapeutique « ambulatoire » fonctionne déjà depuis juin 2012. les objectifs individuels des femmes accueillies sont atteints par le biais d’ activités de groupes quotidiennes. Des permanences ont lieu chaque mercredi de 9h à 11 h où les personnes concernées par l’addiction directement ou indirectement (entourage, partenaires…) peuvent venir se renseigner sur le fonctionnement de l’établissement, cet accueil se fait autour d’un petit déjeuner.

Yepi makandra, ou « aidons ensemble », vise une approche communautaire. c’st à dire que l’équipe cherche à développer les compétences psychosociales des femmes qu’elle reçoit,

l’ objectif étant de les aider à agir par elles-mêmes, en dépassant une simple assistance. L’intervention de la CT est fondée sur la notion d’empowerment, ou comment accroître ses habiletés favorisant l’estime de soi, la déculpabilisation, la confiance, l’initiative et le contrôle… Ainsi, les femmes sont plus aptes à résister aux influences extérieures et à choisir des voies pour atteindre leurs objectifs.

La CT implique les femmes dans les décisions prises au sein de l’établissement.

Retrouvez les coordonnées de l’établissement dans notre annuaire en ligne.