Milk shake

Application de la loi Lurel, où en est-on ?

Publié le : 30 juin 2014
Rubrique : Actualité

Les produits ultramarins enregistrent des taux de teneur en glucide bien plus élevés que leurs homologues de l’hexagone : ce constat posé depuis 2011 ne voit toujours pas opposer de moyens de lutte concrets et ce, malgré la « loi sucre » qui attend toujours un arrêté interministériel définissant la liste des aliments concernés pour se voir applicable. L’article rappelle que le sucre fait partie des facteurs risques situés dans la ligne de mire de l’Organisation mondiale de la santé.

Une situation bien regrettable pour nos départements où les maladies liées à une alimentation hyperglycémique sont prégnantes. A La Réunion, l’Association Diabète Nutrition (ADN), la Mutualité et l’UCOR (association de consommateurs) restent mobilisés.

Les autres actualités

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Articles

Lancement du dispositif de location solidaire

Lancement du dispositif de location solidaire

Articles

Agenda

Les rencontres de l’IFAC 2022

Les rencontres de l'IFAC 2022

Agenda

17 novembre 2022

Communication non-violente – Entre Ciel & Terre

Communication non-violente - Entre Ciel & Terre

Agenda

15 novembre 2022

Share This
M