Tumeplay Guyane, le nouvel outil d’information des jeunes sur la santé et la sexualité débarque à Saint-Laurent du Maroni

Le plan national de santé publique 2018-2022, présenté le 26 mars 2018 par le Premier Ministre et le Ministre de la Santé et des Solidarités, traduisait l’ambition des pouvoirs publics de faire de la prévention une des priorités des politiques de santé publique.
En santé sexuelle, ce changement de paradigme trouve une concrétisation dans la 26ème mesure de la feuille de route 2018-2020 de la Stratégie Nationale de Santé Sexuelle (2017-2030). Cette action, inspirée du dispositif de la C-Card anglaise, vise à expérimenter un « PASS préservatif » permettant d’obtenir des préservatifs à titre gratuit dans le cadre d’un programme d’information et de prévention.

Le Ministère de la Santé a ensuite cherché des territoires d’expérimentation pour ce dispositif pilote. L’Agence Régionale de Santé (ARS) de Guyane s’est portée candidate au vu des indicateurs alarmants de santé sexuelle du territoire : la Guyane est le département français le plus touché par le VIH avec une prévalence au stade épidémique (supérieure à 1%). La contraception y a toujours mauvaise presse. Ainsi le taux de grossesse des femmes mineures y est 7 fois plus élevé que le taux national, malgré un recours à l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), massif chez les jeunes de 15 à 17 ans (29% des grossesses de la tranche d’âge contre 7,6% dans l’Hexagone). La situation étant particulièrement préoccupante dans l’Ouest guyanais, c’est cette zone qui a été retenue aux côtés de deux autres territoires : la métropole bordelaise et la Seine-et-Marne.

Un dispositif adapté aux spécificités de l’Ouest guyanais

Tumeplay-logoCe dispositif a pour objectif final la diminution des nouvelles contaminations au VIH et aux autres IST ainsi que la baisse des grossesses précoces non désirées. Pour y parvenir, ce projet vise à améliorer les connaissances des jeunes en santé sexuelle et à favoriser l’accès aux outils et dispositifs de prévention en vue de banaliser leur usage. Cela se traduit concrètement par la création d’un site d’information ludique, fiable et accessible sur la santé sexuelle et reproductive pour les jeunes de moins de 25 ans.

Il est apparu lors des divers groupes de travail avec les acteurs de l’Ouest guyanais que la Guyane dispose de particularismes (géographiques, sociaux, linguistiques et culturels) qui nécessitaient une approche différenciée par rapport aux autres territoires d’expérimentation :

  • le dispositif s’adresse aux 11-24 ans, contre 13-24 ans dans l’Hexagone, pour prendre en compte le démarrage précoce de la sexualité en Guyane (premier rapport sexuel estimé à 15 ans en moyenne contre 17 en général)
  • un site internet mobile spécifique à la Guyane a été créé : Tumeplay.fr. Il intègre des enregistrements audios en langue Bushinengué de tous les contenus du site afin de toucher également les populations peu ou pas francophones, nombreuses dans l’Ouest
  • les outils de prévention, regroupés en box, sont exclusivement remis par des adultes-référents du dispositif (alors que dans l’Hexagone, ils peuvent être envoyés par la poste à l’adresse du jeune ou retirés en point-relais sans entretiens). Ces adulte-référents sont spécialement formés pour écouter et orienter ces jeunes en fonction de leurs besoins

On dénombre 18 adultes-référents pour la phase expérimentale, répartis dans les structures suivantes : le Collège Paul Jean-Louis, le Lycée Bertène Juminer, la Croix-Rouge, le CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic) du CHOG, la Protection Maternelle et Infantile, la Maison des Adolescents, Aides, le Réseau Périnat, le Réseau Kikiwi, la Mission Locale et le RSMA (Régiment du Service Militaire Adapté).

Une box de prévention accessible à tous les moins de 25 ans

Pour bénéficier du dispositif, il suffit de se rendre sur le site Guyane.Tumeplay.fr, de gagner 1 000 points en répondant à des quizz sur la sexualité, de sélectionner la box qui correspond le plus à ses besoins, de choisir un référent chez qui la retirer et de se présenter chez celui-ci durant ses horaires d’ouverture.

Les box contiennent les outils de prévention suivants (cela varie en fonction de la box choisie) : des préservatifs (de marque Durex et Manix), du lubrifiant, un test de grossesse, des serviettes hygiéniques lavables, un auto-test VIH, une carte avec tous les acteurs de la santé sexuelle à Saint-Laurent du Maroni, des livrets informatifs, des jeux de cartes …

flyer_A5_sexe_banane_FR_web-1

flyer_A5_sexe_banane_FR_web-2

En Guyane, le PASS Santé Sexuelle Jeunes est porté par l’ARS en partenariat avec le Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais (CHOG). Il bénéfice de l’expertise technique de la Fabrique numérique des ministères sociaux et du Ministère de la Santé et des Solidarités. La phase expérimentale vient de démarrer et devrait concerner 650 à 800 jeunes. Une évaluation sera menée pour évaluer les axes d’amélioration avant un déploiement plus massif sur le Bas-Maroni à partir du mois de septembre 2021.

Site Tumeplay Guyane
Compte Instagram : tumeplayguyane

Contacts

Luc Blondy – Chargé de Projet PASS Santé Sexuelle Jeunes
Courriel : l.blondy@ch-ouestguyane.fr
Tel : 0594 34 88 53

Article rédigé par Luc Blondy – Chargé de Projet PASS Santé Sexuelle Jeunes

Mis à jour le 27 mai 2021 à 16:15