Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événément est passé

Appel à Projets « Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées » – Fondation de France

22 janvier 2020

Ambitieuse, la loi du 11 février 2005 engage les pouvoirs publics et la société dans son ensemble à prendre les mesures nécessaires pour garantir l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle incite à développer l’accessibilité de l’ensemble des services de droit commun, dans les différents domaines de vie (santé, logement, loisirs, emploi…), et cherche à rendre les personnes pleinement actrices de leur existence.
Même si des progrès sensibles ont été réalisés, il n’en reste pas moins nécessaire de poursuivre dans cette voie, de sorte que la cité soit ouverte à tous et que la place de la personne en situation de handicap comme personne à part entière soit véritablement reconnue.
Dans un contexte légal qui valorise l’exercice de la citoyenneté par les personnes handicapées, la Fondation de France souhaite soutenir les projets co-construits avec ces dernières, innovants et inclusifs, quel que soit le domaine de vie. L’appel à projets s’articule autour de deux axes : 1 – Accès de tous à tout et 2 – Vie affective, sexualité et parentalité.

La Fondation de France entend ainsi influencer positivement le regard de la société, agir en faveur de l’égalité des droits et d’une société plus inclusive.

Axe 1 – Accès de tous à tout

Il s’agit dans une logique de non-discrimination, d’encourager la participation des personnes handicapées à l’ensemble des services de la cité (santé, habitat, éducation, emploi, loisirs, sport, culture, etc.), le développement de leurs relations sociales ainsi que leur implication dans la vie locale (engagement associatif, citoyen…).

En ce sens, les projets présentés sont de préférence portés par des associations qui s’adressent à tous publics (différents types de handicap, pratiques partagées avec des valides). Une attention particulière sera portée aux initiatives prenant en compte différents domaines de vie et/ou assurant une plus grande continuité des réponses dans une logique de parcours de vie.

La méthode de travail devra associer directement les publics concernés, véritables partenaires dans la co-construction du projet, et valoriser leurs compétences, leurs capacités et leur autodétermination.

Axe 2 – Vie affective, sexuelle et parentalité

Il s’agit de favoriser l’expression, l’accompagnement de la vie affective, de la vie sexuelle et de la parentalité des personnes handicapées, qui sont des composantes essentielles de leur citoyenneté. La sexualité n’est pas limitée à la génitalité. Elle englobe d’autres dimensions comme le renforcement des liens sociaux, l’estime de soi, l’affectivité, le rapport au corps, la parentalité qui doivent être intégrées dans une démarche plus large de parcours de citoyenneté s’appuyant sur le principe d’autodétermination et d’ouverture des structures médico-sociales.

La cohérence entre les interventions des différents acteurs (personnes concernées, familles, tuteurs, professionnels) pour les projets sur la vie affective, ou des différents partenaires accompagnant la parentalité (secteur médico-social, sanitaire, aide sociale à l’enfance) devra être recherchée. Une attention particulière sera accordée à la participation des personnes concernées, à l’adaptation des interventions et au cadre déontologique soutenant l’action.

Les projets seront étudiés au regard des critères suivants :

  • le projet est fondé sur la participation directe des personnes handicapées à toutes les étapes de sa conception et de sa réalisation (choix, contenus, déroulement, évaluation, etc.), dans une logique de co-construction et d’autodétermination. La réalité de cette participation sera évaluée à travers l’identification des difficultés, les outils pour les surmonter, la temporalité du projet… Pour les personnes les plus vulnérables (dont les personnes avec un polyhandicap), une attention sera portée à la mise en œuvre d’une modalité d’accompagnement permettant l’expression de leurs souhaits en se rapprochant si besoin des familles
  • le projet favorise les dynamiques inclusives des personnes handicapées et intègre par conséquent une diversité de publics, une mixité avec des personnes valides. Ce critère n’est pas obligatoire sur l’axe Vie affective, sexuelle et parentalité
  • le projet présente un caractère innovant, apportant à son échelle des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits
  • l’initiative est portée par le secteur associatif, les services publics, ou émane d’une coopération entre le milieu dit ordinaire et le secteur spécialisé.  Les projets portés par des structures dont la gouvernance associe des personnes handicapées bénéficieront d’une attention particulière
  • le projet s’appuie sur un diagnostic du contexte local (besoins appréciés par les personnes concernées par le projet, complémentarité avec l’action d’acteurs locaux agissant sur une thématique identique etc.)
  • l’accessibilité du projet a été pensée en termes de coût (s’il propose un service), de territoire, de modalités de fonctionnement
  • le projet s’inscrit dans la durée
  • l’évaluation du projet est prévue, avec une démarche réfléchie, des critères pertinents et cohérents

Dates limites de réception des candidatures : le 22 janvier à 17h, puis le 10 juin à 17h (heure guyanaise 13h)

Contact : personneshandicapees@fdf.org

Consulter l’Appel à Projet

Mis à jour le 21 novembre 2019 à 10:26

Détails

Date :
22 janvier 2020
Événément Catégorie:
Événément Étiquettes :

Lieu

National