FOCUS sur la formation « Renforcement des Compétences psychosociales » – GPS

Publié le : 24 mars 2015
Rubrique : Actualité

Deux sessions de formation sur le Renforcement des Compétences psychosociales (CPS) se sont tenues dans notre région entre le 03 et le 13 février 2015. La première semaine de formation était à destination des acteurs de l’éducation et de la promotion de la santé, la deuxième réservée aux agents de la PJJ Guyane.

Ces formations, animées par deux formatrices de l’IREPS-Pays de la Loire spécialisées sur cette question depuis 1998,  ont permis de faire découvrir ou de renforcer les connaissances des acteurs sur le thème très actuel des CPS.

Les compétences psychosociales sont définies depuis 1993 par l’OMS comme étant « la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement»

 L’OMS reconnaît dix compétences psychosociales, appariées deux à deux :

  • avoir conscience de soi, avoir de l’empathie
  • savoir gérer son stress, savoir gérer ses émotions
  • avoir une pensée critique, avoir une pensée créative
  • savoir communiquer, développer des relations interpersonnelles harmonieuses
  • savoir résoudre les problèmes, savoir prendre des décisions

L’apprentissage des CPS s’opère au travers d’un processus éducatif qui débute dès la naissance et s’appuie beaucoup sur les expériences et l’imitation. L’acquisition de ces compétences se fait donc avant tout au sein de la famille et de l’entourage, et en relation avec les autres, notamment des adultes modélisants. L’école peut également y jouer un rôle majeur et bénéficier de cette implication à 2 niveaux puisque « ces compétences sont autant impliquées dans les processus d’apprentissages cognitifs que dans la gestion de la vie quotidienne au sein de la microsociété qu’est l’école ».

En effet, savoir s’affirmer dans le respect des opinions des autres, gérer son stress ou ses émotions, sont autant de compétences indispensables à la vie en société.

Ces deux sessions de formations ont rassemblé 36 participants aux  profils variés : animateurs, éducateurs, directeur de centre, infirmières, coordinateurs, médiateurs, professionnels du SAH et des équipes éducatives de la PJJ. Venus de tout le territoire et même de plus loin : Saint Georges de l’Oyapock, Maripasoula, Saint Laurent du Maroni, mais également de Guadeloupe et de Martinique.

Le travail sur le développement des compétences psychosociales apparaît aujourd’hui essentiel dans l’accompagnement ou la prise en charge des jeunes. Ceux-ci rencontrent souvent des difficultés de communication, d’estime de soi, d’empathie, de positionnement et de gestion de leurs émotions et de leur stress.

La mise en place de ces formations, qui visait principalement à intégrer les CPS dans les missions et les projets des acteurs, aura permis d’harmoniser les pratiques et surtout aura suscité l’envie de déployer un programme structurant.

Souhaitons que cette première pierre fasse boule de neige et que d’autres formations ou actions de terrain voient le jour en 2015 !

Les autres actualités

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Articles

Lancement du dispositif de location solidaire

Lancement du dispositif de location solidaire

Articles

Agenda

Les rencontres de l’IFAC 2022

Les rencontres de l'IFAC 2022

Agenda

17 novembre 2022

Communication non-violente – Entre Ciel & Terre

Communication non-violente - Entre Ciel & Terre

Agenda

15 novembre 2022

Share This
M