Focus sur le service de médiation sociale d’AKATIJ

Publié le : 12 novembre 2015
Rubrique : Actualité

Le service de Médiation Sociale de l’association AKATIJ

AKATIF mediation sociale 2Le projet de médiation sociale porté par l’AKATIJ est un projet intercommunal et touche 3 communes de l’île de Cayenne : Rémire-Montjoly (quartier Arc en Ciel), Matoury (quartier Zénith) et Cayenne (quartier Cabassou). Nous travaillons en partenariat avec les communes par le biais des DSU/DSRU. Par ailleurs, les communes constituent un partenaire financier de l’action puisqu’elles co-financent le projet avec l’aide de l’Etat.

La médiation sociale est une interface. Par son inscription au sein d’un réseau partenarial diversifié, elle permet de relayer des informations ascendantes (des habitants aux institutions) et des informations descendantes (des institutions aux habitants). Elle favorise la compréhension de l’habitant en suscitant son implication au sein des dispositifs existants. Elle est aussi force de propositions dans l’élaboration de projets de par son expertise du territoire.

Les missions du service

Les 2 grandes missions du service sont : la tranquillité publique et la cohésion sociale.AKATIF mediation sociale

Dans le cadre de la tranquillité publique, les médiateurs ont pour vocation de réguler les tensions et prévenir les incivilités. Ils peuvent ainsi intervenir dans la résolution de conflit à la demande des habitants. Leur présence sociale active (du lundi au samedi sur des horaires après midi et soirée) permet également de participer à la tranquillité du quartier et à l’apaisement des tensions. Ils sont présents dans l’espace publique et ont une démarche d’ « aller vers » afin d’échanger et d’être à l’écoute des populations ;

Dans le cadre de la Cohésion sociale, les médiateurs travaillent la communication entre les habitants et les institutions et favorisent le « mieux vivre-ensemble ». Dans ce cadre, ils peuvent accompagner des initiatives d’habitants (actions sur le quartier). Cela va de la simple mise en relation avec les partenaires à l’accompagnement sur toutes les phases d’organisation de l’action. Enfin, selon les demandes et les problématiques individuelles repérées, ils ont un rôle d’orientation des personnes vers les partenaires compétents.

Dans l’accompagnement de projets collectifs d’habitants, la question de travailler le pouvoir d’agir est un volet sur lequel que le service de Médiation Sociale de l’AKATIJ accorde de l’importance. Ainsi les questions préventives et éducatives sont travaillées sur le volet collectif. Il est à noter que les médiateurs ne travaillent pas d’accompagnement individuel, ne faisant pas partie de leurs missions. Pour ce qui est des « outils » des médiateurs, la CNV (Communication Non Violente) et l’écoute active sont des approches travaillées en équipe dans les échanges avec les habitants.

Un réseau de partenaires nécessaire

Nous travaillons avec un ensemble de partenaires. Cela fait partie des principes directeurs d’un service de médiation sociale : la mobilisation des institutions et du réseau partenarial. Ainsi, les médiateurs travaillent en partenariat avec les services communaux, les bailleurs sociaux, les services de police et gendarmerie, les acteurs de la protection de l’enfance, les associations de droits des personnes, de protection de l’environnement, les associations de quartiers (ces dernières jouent un rôle important au sein des quartiers), etc.

Quelques unes de nos actions sur le terrain

AKATIJ actions

  • « CHODIE KONTRE » sur le quartier Zénith dont l’objectif à long terme était de revaloriser l’image du quartier, d’ouvrir des possibilités de monter des projets sur le quartier et de permettre une meilleure cohésion sociale et un mieux vivre ensemble entre les habitants du quartier.
  • « LA SANTE FEMININE » sur le quartier Arc en ciel dont l’objectif était de sensibiliser la population féminine du quartier Arc en Ciel autour de la prévention des cancers du col de l’utérus et du cancer du sein et de permettre l’ouverture du quartier vers l’extérieur en accompagnant les Personnes Ressources du quartier dans l’organisation d’évènement.
  • « TOURNOI POUR LA PAIX » sur le quartier Cabassou dont l’objectif était de valoriser la mobilisation des habitants (organisation, jeunes talents du quartier) et de l’association locale (Magnum Prodz), revaloriser l’image de Cabassou et créer une dynamique positive au sein du quartier. Cette action avait pour finalité de lutter contre la délinquance et les formes de violence.

Le projet de médiation sociale, conçu en partenariat étroit avec le CRPV Guyane (rôle dans l’évaluation et la gouvernance), a débuté en novembre 2014 et est financé pour le moment jusqu’en décembre 2015. Nous sommes en attente de réponses quand à l’éventuel prolongement de l’action. Il est à noter que ce type de projet prend son sens et voit son utilité dans le temps. En effet, les missions des médiateurs ne peuvent pleinement se travailler qu’une fois l’équipe implantée. Ce travail de reconnaissance de l’équipe demande du temps car il est question pour les habitants de s’ouvrir à une relation de confiance avec les médiateurs.

En savoir plus :

Plaquette Mediation Sociale Akatij
Qu’est-ce que la Médiation sociale

Article rédigé par :

Chaska COMBEAUX
Coordinatrice Service Médiation Sociale
Tel : 0694 38 91 42
AKATIJ._chaska

 

Les autres actualités

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Diagnostic de la prostitution en Guyane

Articles

Lancement du dispositif de location solidaire

Lancement du dispositif de location solidaire

Articles

Agenda

Les rencontres de l’IFAC 2022

Les rencontres de l'IFAC 2022

Agenda

17 novembre 2022

Communication non-violente – Entre Ciel & Terre

Communication non-violente - Entre Ciel & Terre

Agenda

15 novembre 2022

Share This
M